Accueil > formica > IMB007 - formica, s/t review, Magic

IMB007 - formica, s/t review, Magic

jeudi 19 janvier 2012

Il y a deux ans, on avait défendu dans ces colonnes le EP de formica (Sequels Suck, 2009). Une pochette au graphisme aussi naïf qu’enthousiasmant. Une musique un peu brouillonne, mais renvoyant une pop positive, idéale pour passer outre les obstacles de la vie quotidienne. Avec ce premier album éponyme, on retrouve la même recette, mais au format cinémascope. Les points positifs ont été explorés, le son est plus travaillé et le temps a permis au groupe de se bonifier. Inmybed creuse toujours le sillon d’une indie pop d’adulescents trentenaires. Le totem Pavement n’a pas été oublié, et l’interprétation slacker donc débraillée est toujours de mise. Mais le répertoire a gagné en épaisseur, avec des refrains entêtants ("Podium", "Happy"). En fin de disque, "Rock ’n’ Roll" s’inscrit dans le cousinage de Frenhch Cowboy tandis que "The Apple", un titre mélancolique et plus tendu, rappelle les bons souvenirs de Blonde Redhead et Codeine.
Gérôme Guibert
Magic, n° 158, janvier 2012, p. 96