Accueil > Prosperi Buri > Prosperi Buri - Biggest Mistake review, Perte et fracas

Prosperi Buri - Biggest Mistake review, Perte et fracas

vendredi 4 mars 2011

Prosperi Buri
Biggest Mistake - 7’’
In My Bed Music 2010

Vous connaissez peut-être déjà Prosperi Buri en tant que dessinateur. Le personnage fait désormais aussi de la musique. Seul à la base mais pas dans la réalisation. Un homme, sa voix et sa guitare. Et ces guitares. Et de la batterie aussi. Le retrouver sur le label rennais In my Bed, label de Formica n’est pas un hasard. Non seulement Prosperi Buri se répand dans la fange avec un membre de Formica au sein des mythiques Dirty Cousins mais en plus, l’univers musical se télescope. On va donc pouvoir ressortir en toute fainéantise les noms de Halo Benders et Sebadoh mais la version solitaire et cow-boy égaré. On va surtout pouvoir passer et repasser en boucle le titre phare, celui qui éclaire de sa grande naïveté notre modeste journée de labeur, le dénommée Biggest Mistake. C’est bien connu, les meilleurs morceaux sont les plus simples. Mélodie désarmante, compo en slip, titre dansant, même à jeun, entraînant, c’est le soleil au plus fort de l’hiver. Ce titre m’a eu par surprise. Pour finir la face, Silhouette Control accélère la cadence et invoque les chœurs, Violent Femmes et se torche tranquillement en une bonne minute garantie 100% aucune prise de tête. On fait sauter la rondelle et là on te fait mieux sentir la solitude des grands chemins. Your Own Texas Route, c’est la fin de soirée au coin du feu, l’acoustique prêt à brûler malgré une tentative honteuse d’apporter l’électricité dans un solo qui sent la marée basse. Patron, une tournée ! L’indie-pop-rock qui se mue en folk-song mélancolique. Ce n’est pas ma face préférée. Les erreurs, je préfère, surtout quand elles sont grosses. La prochaine fois qu’on parlera de In my Bed, ce sera pour annoncer la sortie d’un 10’’ des revenants de Moller-Plesset. Et une deuxième tournée !

SKX (05/11/2011)
perteetfracas.org
prosperi buri chroniqué.